LE GOLF
Services
Autour du golf
Météo aux Avenelles
Petites annonces
Nos parcours préférés
FFG
Contactez-nous
Compétition Auvergne Prestige Convertir en PDF Version imprimable votre e-mail ici

 Résultats

 Sous un soleil de plomb, 43 compétiteurs ont participé à la compétition AUVERGNE PRESTIGE ce week-end. 

Malgré les dernières parties qui n’ont pu arriver à terme pour raison de sécurité, suite aux orages en fin de Dimanche après-midi, des scores au top ont été réalisés, mais également quelques flops, on en parlera plus tard...

Chez les Féminines série 1, Marylou Thomas claque un excellent 24 et redore son blason. Françoise Frachon suit avec un 22 bonificateur, distançant de 5 longueurs Yvette Vesvre et Minette Aurat, simplement à niveau.

En série 3 mixte, Yannick Breuil poursuit son programme en imprimant un 14 à reformater. Patrick Hénin, avec 13, prend l’argent sans confirmer son rang. Yvette Dupuis accroche le bronze avec un 11 qui lui correspond. 

En série 2 hommes, les résultats sont tout simplement passables. Le podium composé de Jean Latzko-Toth(15), Mario Francavilla et François Casanova(14), et Marc Vincent(13), oblige tout juste la publication. On notera toutefois que bon nombre de membres de cette catégorie se sont mis à l’abri, probablement pour se protéger de la foudre des médias ...

En série 1 Élite, Jean Haenen confirme son niveau avec un sérieux 31, malgré les abeilles qui tournent souvent autour de lui. Régis Barichard capitalise ses efforts hivernaux en postant un 28 excellent pour le moral. Olivier Dubessay, à 27, confirme également sa forme actuelle.

Passons  maintenant aux cartes postales « anciennes » qui ne méritent même pas la brocante: 

- Jeannot Mina et Jean-Pierre Vivier, souffrent d'asphyxies répétitives et mettent en cause leurs conditions d’activité bénévole. La médecine du Travail est formelle et  confirme  un excès de cantine. Des régimes personnalisés sont en cours d’élaboration.

- Jean Claude Thomas, toujours en quête de performance, a inhalé une nouvelle molécule soit disant miracle qui se trouve...dans la moquette! Un peu « Sommaire », tout de même. 

- Et pour terminer, nous avons tous une pensée pour Antony Zucchiatti. En effet, les diagnostics sont sans appel: notre ami souffre d’un surmenage profond dû à une exposition permanente aux réseaux sociaux, ce qui le déconnecte régulièrement de la réalité. A l’unanimité, les médecins préconisent au plus tôt  une cure de sevrage spécifique. Ainsi, grâce au financement participatif organisé par son équipe, nous sommes tous heureux de lui offrir un séjour de 3 semaines ALL INCLUSIVE avec l’éminente psychologue Maria à la clinique des Bodin’s. Allez, courage! Et à très vite!

Le week-end prochain, rencontre avec nos collègues du Nivernais. (Inscriptions habituelles sur le site.


< Précédent   Suivant >
© Golf des Avenelles 2006 - LL - MB